Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • Alternotre
  • alternotre@gmail.com

Recherche

30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 21:52

"Aller vers une nouvelle économie...Relancer la France...Trouver de nouveaux débouchés...renforcer la compétitivité..."... Nos dirigeants n'ont que ces mots  la bouche. La dernière en date consiste à relancer l'automobile ! Maheureusement pour nous, au vu des secteurs économiques qui dégringolent, on voit mal en quoi multiplier le nombre de roues et de tôles va constituer un remède "miracle" à notre société moribonde.

 

Et pourtant, même s'ils sont moins Sexy que la "technologie Française" il est d'autre secteurs qui semblent porteurs de promesses bien concrètes.

 

Prenons l'exemple des fruits,  à coques... Des Noix, des amandes entre autres...

 

 

Des noix : Un concentré mondialisé.

 

C'est un petit paquet de noix qui était vendu pas cher au "Lidl" du coin. Le contenu du petit paquet se révèle très bon au regard de son origine "discount".

 

Alors, par curiosité, on va regarder d'ou viennent ces petites noix succulentes qui vont si bien avec la bière.

 

Alors, nous avons :

 

- Des Noix. Origine : Etats-Unis.

- Des Noix de Cajou : Inde / Vietnam.

- Des Noisettes : Italie.

- Des Amandes blanchies : Etats-Unis.

 

"...Ah là... le paquet prend un drôle de goût..."

  DSC 0127

 

Noix et Amandes la reprise dont on ne veut pas.

 

Selon la Chambre d'Agriculture de la Dordogne, la production annuelle Française de Noix est stable à 25 000 Tonnes environ. Selon cette Chambre,  Il y a  un marché et tout semble aller pour le mieux.... Sauf que... En 1888, la production Française de Noix était de 100 000 tonnes et qu'en 1931, elle n'était plus que de 70 000 tonnes environ.  Pour info en 1993, la france à importé... 76 000 Tonnes de Noix.

 

Il en est de même pour les Amandes dont la France importe 90% de ses besoins.

 

Quant à la noix de Cajou, elle pousse parfaitement au Brésil, aux Antilles... donc, probablement en Guyanne. Mais là encore, place aux importations Asiatiques.

 

 

On ne vas pas relancer l'économie avec des Noix ! C'est une chose certaine. Ces fruits secs sont certainement achetés à meilleur marché par le fabricant. C'est sûr !  Cependant, si nous réintégrons au prix de ce sachet, tous les prélèvements de l'état au titre de l'aide au chômeurs ou du déficit de notre budget... Pensez vous que ce sachet serait  toujours aussi "bon marché" ?

 

In fine, le fabricant prend sa marge sur un produit bon marché acquis à l'étranger et nous, consommateurs, participons à ce commerce en payant les conséquences au travers de notre feuille d'imposition.

 

 

Alors, la prochaine fois que vous mangez des noix, prenez 2 secondes et réfléchissez...A tout bien considérer,  quelle reprise voulons nous ?

 

 

 

 

 

 

Sources :

  •  Le marché des fruits à coque en France : C. Hutin - Centre Technique Interprofessionnel des Fruits et Légumes – 2009.
  •  « La noix, une filière qui s’affirme » - Chambre D’agriculture Dordogne. 
  •  « La noix en France ». In: Revue de géographie alpine. 1934, Tome 22 N°4. pp. 825-843. -  Méjean Paul.        doi : 10.3406/rga.1934.5126 - http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rga_0035-1121_1934_num_22_4_5126

Partager cet article

Repost 0
Published by Alternotre - dans Nouvelle économie
commenter cet article

commentaires

OEILDECAIN 31/07/2012 08:00

Voilà le genre d'étude que nos syndicats de tous bords devraient entreprendre marchandise par marchandise ...
XXXX importations - XX exportations = déficits

Et il y a beaucoup d'importations qui seraient ré-implantables !

Alternotre 11/02/2013 22:45



Eh oui... Toute la force du bon sens paysan.