Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • Alternotre
  • alternotre@gmail.com

Recherche

22 avril 2008 2 22 /04 /avril /2008 07:12

 

L'hebdomadaire "Economie matin" du 17 au 23 mars 2008 nous fait découvrir une interview assez intéressante de M. Carlos GHOSN. Dans cet article, c'est à reculons que le PDG de Renault reconnait les résultats timides de la Laguna 3. Dans l'express du 19 mars 2008, les experts du domaine, Deutshe Bank ou le Cabinet Xerfi,  tempèrent l'événement en précisant que les chiffres définitifs ne sortiront qu'à l'issue du 1er semestre 2008. Cependant, d'ores et déjà, M. Gohsn admet avoir temporairement arrêté la production de ce véhicule et son état major annonce l'arrêt d'une des deux chaînes d'assemblage à Sandouville.  Bien qu'il se refuse de dire que ce produit ne marche pas bien, M. Goshn  reconnaît malgré tout que le segment Européen pour ce type de véhicules est en "contraction".

La Renault électrique manque de jus.

Délaissant la laguna 3, l'article d' "Economie Matin" aborde ensuite le sujet de la voiture électrique. M. Gohsn annonce fièrement l'arrivée en 2010 d'un véhicule "0" émissions proposant une autonomie de 100 Km alors que la pluspart des acteurs de ce marché travaillent sur une autonomie de 250 Kilomètres au minimum ! Lotus Tesla Motors, Phoenix automotive, Bolloré BlueCar... Il n'est pas un de ces véhicules qui ne soient en dessous des 200 Kilomètres d'autonomie au minimum. Phoenix automotive annonce pour 2009 un "Sport Utility Vehicle" capable de se recharger en 10 Minutes ! Cette année, pour 100 000 Dollars, la Lotus Tesla Frôle les 400 Km d'autonomie avec des accélérations digne d'une Ferrari et est vendue à 100 exemplaires par mois.
Tesla Motors travaille depuis 1999 à la mise au point de son véhicule, Bolloré, depuis une décennie.  Dans le même temps, Renault a  investi pas moins d'1 milliards d'euros pour développer  la laguna 3 : un véhicule soumis à la taxe écologique et qui entend dominer un marché "Contracté" en perte de vitesse depuis 10 ans.

Renault, Une stragégie : "bling bling" ?

Le 9 février 2006, lors d'une grande conférence de presse, Carlos Goshn annonçait la mise sur le marché de 26 nouveaux véhicules jusqu'à 2010 : 8 nouveautés par an. A ce jour, l'intégralité de ces  "Coupés", "Break", SUV et autres 4X4 se basent sur une approche technologique conventionnelle. Certes, nous ne doutons pas ici que ces projets n'intègreront pas les derniers raffinements technologiques à la mode, mais nous ne voyons toujours pas d'application d'une quelconque technologie de rupture. Dans ce même discours fondateur, M. Goshn parlait d'hybride, de pile à combustible, de carburants alternatifs...  A ce jour, seule la timide annonce d'un véhicule électrique semble laisser l'impression que RENAULT réalise enfin que le monde change. Et encore ! Force est de constater là aussi, que l'intention demeure en net retrait par rapport aux ambitions d'autres constructeurs automobiles.
L'express du 19 mars 2008 évoque clairement le ralentissement, voire la fermeture du site de Sandouville. 4200 salariés pourraient payer au prix fort les errements stratégiques de ce constructeur automobile. Le Figaro 14 mars 2008 souligne que la production de véhicules du groupe Renault en Europe de l'Ouest à baissé de 350 000 Véhicules entre 2005 et 2007 quand dans le même temps elle augmentait de 250 000 Unités dans les pays "low costs".  La petite banlieue du Havre retient son soufle... Jusqu'à l'étouffement ?


Sources :
- Economie matin - 17/23 mars 2008.
- L'Express - 19 mars 2008.
- Figaro - 14 mars 2008
- Renault : Conférence de presse de Mr Carlos GHOSN du 9 février 2006
- Tesla Motors : http://www.teslamotors.com/
- Phoenix Motorcars : http://www.phoenixmotorcars.com/
- Groupe Bolloré - Batscap : http://www.batscap.com/

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alternotre - dans Emplois
commenter cet article

commentaires