Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • Alternotre
  • alternotre@gmail.com

Recherche

18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 22:37

21 Mai 2009, Reuters rapporte qu'Abu Dhabi entend disposer d'une première centrale nucléaire d'ici 2015. Selon l'agence de presse, la fine fleur de l'ingénierie Française serait bien placée pour obtenir tout ou partie d'un contrat prometteur. A plus longue échéance l'émirat entend disposer d'une puissance électronucléaire équivalente à 40 000 MW, soient environ une trentaine de réacteurs.

 

Le 10 Juin 2009, en déplacement au Bourget du Lac (73 - Savoie), Nicolas Sarkozy dénonce ".... l'erreur collective commise par la France en s'engageant dans le tout nucléaire...". Il s'agit donc d'accentuer l'effort technologique et financier en faveur des énergies renouvelables. La vague verte des européennes semble donc avoir pour premier effet de rappeler à notre gouvernement son engagement idéologique en faveur d'une économie durable, écologiquement responsable et socialement équitable.

 

Au final, la confrontation des deux informations laisse entrevoir une belle et grande idée : Financer notre renouveau énergétique, économique et social en vendant des technologies polluantes et potentiellement dangereuses a des pays tiers et, si possible, lointains.

 

Bel exemple de rupture !

SOUS LE SOLEIL : L'ABSURDE.

 

Les émirats disposent d'un ensoleillement moyen supérieur à 2000 W par mètre carrés. Par comparaison, a Avignon, la puissance solaire se voit réduite à 1200 W par mètre carrés. Transférer la technologie solaire aux pays du golfe ferait d'autant plus sens qu'ils disposent de vastes surfaces désertiques. Enfin, les étendues couvertes de panneaux photovoltaïques pourraient se voir suffisamment tempérées pour permettre leur mise en culture.




La technologie solaire "à concentration" autorise des rendements supérieurs à 25 % et les progrès réalisés nous promettent d'atteindre les 50 % voire, de les dépasser. Par comparaison, en l'état actuel de notre savoir, les centrales nucléaires, toutes générations confondues, ne dépasseront pas les 40 %. Ainsi, 60 % du combustible nucléaire, ressource naturelle rare et limitée, est brûlé en pure perte. A en croire l'IAEA, le reste semble promis à alimenter la climatisation des complexes de loisirs, hôtels de luxe et autres prestigieux « world trade centers ».

 

 

BUSINESS MUST GO ON !!!

 

Une fois de plus, sous nos belles promesses d'une nouvelle économie "équitable, nous mettons tout en oeuvre pour assurer une sauvegarde de notre confort "a l'occidentale". Peu importe les risques humains et environnementaux tant qu'ils sont supportés par d'autres. L'Afrique est malade de nos bonnes idées mais les pays du golfes, eux, semblent encore nous croire : La France-Afrique est morte ! Vive la France-Arabique.

Sources :

- International Atomic Energy Agency : Nuclear Technology Review 2008.
- Le Point : 9 Juin 2008 - Politique / Energie - "Le tout nucléaire a été une erreur..."
- Reuters - 21 mai 2009 - Les Emirats veulent disposer d'une centrale nucléaire.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alternotre - dans Nouvelle économie
commenter cet article

commentaires