Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • Alternotre
  • alternotre@gmail.com

Recherche

27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 22:21

L'Institut Français des Huiles Végétales Pures prend la parole.
Ce matin, France Info fait état du combat que mène M Alain Juste afin qu'en France, l'usage des Huiles Végétales Pures soit totalement libéralisé. Créateur de l'institut Français des Huiles, Mr Juste remarque que l'état actuel de la réglementation cantonne l'usage de ce carburant vert aux flotes captives des collectivités locales. C'est le pire des usages, fait remarquer M Juste, un camion poubelle ne cesse de s'arrêter et de redémarrer alors que ces huiles sont tout particulièrement adaptés aux régimes constants et aux fortes puissances. Néanmoins, au regard des résultats publiés notamment par la communauté de communes de Villeneuve sur lot, force est de constater que même dans le cadre d'une utilisation peu optimale, les huiles végétales pures ont permis de substantielles économies en plus de créer des emplois.

 

Qui empêche l’utilisation des huiles végétales pures ?

Nous regretterons cependant que France Info énonce une contre vérité en soulignant que la réglementation européenne est à la source de la sous utilisation de ces huiles. En effet, en France, c'est justement la réglementation européenne qui permet le développement, difficile au demeurant, de ces huiles. L'article 265 ter du code des douanes est, lui, une loi nationale qui bride le recours aux huiles végétales en limitant leur champ d'application. En surtaxant les huiles végétales pures utilisées par les particuliers, l'article 265 fausse les règles de la concurrence en promouvant indirectement le B30 et le Diester, deux produits commerciaux essentiellement supportés par Total et Sofiprotéol. (Voir article sur la réforme de l'article 265 du code des douanes)

 

Les huiles végétales pures : c’est quoi ?

Rappelons-le une fois de plus, les huiles végétales pures sont un carburant vert directement disponible. Ce carburant vient remplacer le diesel sans faire appel à la filière pétrolière. Tous les moteurs diesels peuvent accepter une proportion d'huile pouvant varier de 5 à 30 % sans problèmes notables. L'effort industriel doit venir des motoristes qui doivent intégrer cette capacité à leurs moteurs. Enfin, les algues oléagineuses, carburant vert de 2eme génération peuvent immédiatement prendre le relais des huiles de tournesol et de colza. Le rendement des algues oléagineuses est jusqu'à 20 fois plus élevé que les plantes terrestres et ne génère pas de tensions sur les prix des produits alimentaires  (Voir article sur les algues oléagineuses) . Reste à évaluer si l’usage d’huiles d’algues brutes peut se substituer celles issues du tournesol ou du colza.

 

Rudolph Diesel en 1912 l'avait prédit :  « le moteur diesel peut être alimenté avec des huiles végétales et sera en mesure de contribuer fortement au développement de l'agriculture des pays qui l'utiliseront ... l'utilisation d'huiles végétales comme combustible liquide pour moteurs peut sembler insignifiante aujourd'hui ...ces huiles deviendront bientôt aussi importantes que le pétrole et le goudron de charbon ».

Pour plus d'informations : http://www.ifhvp.org


Additif :

Par souci de transparence, nous avons demandé à France Info de bien vouloir nous communiquer le lien qui vous permettrait de prendre connaissance de l'intervention de Mr Alain Juste. Voici la réponse "...Cette intervention n'est pas archivé sur notre site....".

Nous somme surpris que le reportage sur l'écomarathon Shell diffusé quelques minutes avant l'interview de MrJuste puisse être disponible sur le site de France Info dans la rubrique "Technologies",  alors que le sujet des Huiles Végétales Brutes est lui "Non archivé".

Cette manière de traiter l'information nous semble quelque peu inéquitable. Mais peut être s'agit il d'une simple erreur et nous espérons pouvoir bientôt implanter un lien "html" approprié.

Partager cet article

Repost 0

commentaires