Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me Contacter

  • Alternotre
  • alternotre@gmail.com

Recherche

24 avril 2008 4 24 /04 /avril /2008 07:33

Le PDG de Nestlé : pragmatique et objectif ? Ce dimanche 23 mars 2008, le PDG de Nestlé, Peter Brabeck, déclare " Si l'on veut couvrir 20% de nos besoins croissants en produits pétroliers avec des biocarburants, comme cela est prévu, il n'y aura plus rien à manger...".

Dès le lundi 24 mars, Arnaud Lemoine, représentant la FNSEA , soupçonne Nestlé de propos diffamants dans le seul but de "payer toujours moins cher les matières premières...". Dans son communiqué de Presse, la FNSEA semble souligner que les seuls coupables de l'augmentation des produits alimentaires sont les industries agroalimentaires et la grande distribution. La FNSEA, ne sacrifie pas l’alimentation à l’énergie et déclare en conclusion  que les agriculteurs sont avant tout concernés par la satisfaction des besoins alimentaires de la planète et entendent défendre la « planète terre » face à la « planète finance ».

Interviewé par France Infos, Jean Ziegler, rapporteur spécial des Nations Unies pour le droit à l'alimentation prend une position plus mesurée. Certes on pourrait suspecter M. Brabeck de défendre les intérêts de son groupe industriel. Cependant, force est de constater qu'il n'a pas tort. Les Biocarburants, tels que nous les connaissons aujourd'hui apportent plus de nuisances qu'ils n'apportent de solutions durables. Spéculation, consommation excessive d'eau, épuisement des ressources locales, le bilan dressé par M. Ziegler est effrayant.

Madame Tanner, analyste matières premières au sein du crédit Suisse, confirme que les biocarburants sont essentiellement à la source de l'augmentation de matières premières telles que le blé, le maïs ou le soja. Le phénomène est d'autant plus amplifié que nombre de spéculateurs s'intéressent désormais à ces ressources, ce qui contribue à tendre les prix des denrées alimentaires.


 

Les biocarburants : Une bonne affaire pour qui ? 

S'agissant des dérives agricoles liées à la fabrication de biocarburants, l'INRA, dans un dossier de presse du 14 février 2006, tirait déjà la sonnette d'alarme. Les modèles de calculs de l'Institut prévoyaient une augmentation des cours alimentaires dès 2006, et ce " avant même que toutes les surfaces mises en jachères soient réquisitionnées". Le document précise que les agriculteurs auront fatalement meilleur compte d'utiliser les jachères pour réaliser les cultures énergétiques que de se consacrer à la production de ressources alimentaires.

Pour un agriculteur, l’exploitation des jachères permet d’augmenter les revenus de 200 à 300 Euros par hectare. En plus, convertir en production énergétique une terre cultivée pour l’alimentation  rapporte 45 Euros de bonus. L’agriculteur va non seulement produire des biocarburants avec les jachères, mais aussi avec les surfaces habituellement consacrées aux cultures alimentaires.




La Commission Interministérielle
pour les Véhicules Propres et Economes (CIVPE), dans son rapport du 15 janvier 2006, préconisait la mise en culture d'environ 2 Millions d'hectares de terres au profit des biocarburants à l'horizon 2008. La CIVPE faisait également état des risques de tension sur les prix du fait de la concurrence entre cultures énergétiques et alimentaires.   

Tous les partenaires industriels et sociaux de la filière agricole Française savent depuis 2006 qu’il va falloir choisir entre rouler ou manger. Et vous, le saviez vous ? 


Pour rouler et manger : une solution méconnue.
Bien entendu, aucun des organismes concernés n'a fait état des vastes possibilités offertes par la génération de biocarburant à partir de micro algues oléagineuses.

Nous y reviendrons sous peu.



Références :

- Interview Peter Brabeck & Jean Ziegler 23 mars 2008 - France Infos.
- Communiqué de presse FNSEA - 24 mars 2008 - Arnaud Lemoine.
- Interview Madame Tanner - Crédit Suisse - Propos receuillis par Imen azgui - 4 mars 2008 / www.easybourse.com
- La Commission Interministérielle pour les Véhicules Propres et Economes - Recommandations pour un développement durable des biocarburants en France - 15 Janvier 2006.

Partager cet article

Repost 0
Published by Alternotre - dans Energie
commenter cet article

commentaires